Le Bio Jardin
Bienvenue !
N'hésitez pas, poussez la porte pour nous rejoindre.
Ce forum de jardinage et papotages bio est avant tout un lieu que nous voulons convivial et joyeux, il est destiné aux débutants comme aux plus chevronnés ce qui crée des échanges de qualité.
Votre premier message sera consacré à une petite présentation DANS LES 3 JOURS S.V.P., merci !
L'équipe du Bio Jardin

monarde

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

monarde

Message  Invité le Mer 25 Mar - 8:24




Plante indigène d’Amérique du nord, la monarde occupe une part importante dans la tradition médicinale de nombreux peuples amérindiens. Les bienfaits de cette plante sont par contre restés assez peu connus des médecins blancs de jadis. Aujourd’hui, plusieurs herboristes nord américains la redécouvre et lui redonne ses lettres de noblesse.

Quelle espèce choisir

La variété la plus utilisée par les amérindiens est Monarda fistulosa. Ses fleurs sont violettes, de très pâle à un peu plus foncé, ou couleur lavande et même parfois blanches. Son goût, se rapprochant beaucoup de celui du thym, est extrêmement puissant.

 

La Monarda didyma possède les mêmes propriétés, mais son goût est beaucoup plus délicat. Ses fleurs sont d’un magnifique rouge écarlate.
On l’appelle monarde en français, BeeBalm en anglais, ou encore Oswego Tea. Le nom commun anglais qui semble cependant le plus approprié est Sweet Leaf. Il fait directement référence à son cachet parfumé, délicieux et d’une infinie beauté.

Propriétés et usages

La monarde est riche en huiles essentielles, ce qui lui confère, entre autre, une propriété antiseptique importante. Elle peut entrer dans des préparations pour le soin de troubles infectieux des voies respiratoires et du système digestif.
La monarde est traditionnellement utilisées pour les infections de la bouche causées par la carie dentaire ou la gingivite. L’infusion de monarde séchée se prépare en laissant infuser une cuillère à thé de fleurs sèches dans 250 ml d’eau bouillante, garder un couvercle sur la tasse ou la théière pour conserver toutes les huiles essentielles.
On utilisera cette infusion plusieurs fois par jour en gargarisme pour aider à guérir les infections au niveau de la bouche ou de la gorge. Ou encore, comme toutes les plantes de la famille des menthes, la monarde aidera globalement la digestion. Elle est surtout bénéfique lorsque des gaz, crampes ou ballonnements viennent gonfler désagréablement les intestins.

En cuisine

Ce qui nous amène à l’aspect « ravissement » de cette fleur magnifique. La monarde est belle ! Et elle est délicieuse toute crue, comme ça, pour le plaisir. Elle parfume merveilleusement bien les salades, mais aussi n’importe quelle assiette. Elle parfume merveilleusement bien les salades, mais aussi n’importe quelle assiette.
Davantage piquante et au fort goût de thym, la Monarda fistulosa se prête bien aux plats de viande ou aux ratatouilles par exemple.


Plus parfumée et plus douce, la monarda didyma peut aisément entrer dans la préparation d’un dessert. Une mousse au chocolat ou un sorbet à la monarde par exemple.
Autrement, du simple sandwich aux plus fines grillades, son parfum délicatement piquant explose dans la bouche et laisse cet étrange sourire qu’on les gens heureux !
C’est le propre des plantes sauvages comestibles. Elles sont partout et nous offrent un garde manger pratique et gratuit et en plus, elles nous font bénéficier de leurs vertus médicinales avec tout autant de simplicité.



culture

La monarde est recouverte d'un duvet dense et court, doux au toucher et elle dégage une forte odeur aromatique rappelant celle de la menthe et du citron.
Elle produit des tiges quadrangulaires, raides et dressées, vert-rougeâtre.
Les feuilles opposées sont d'un vert assez sombre, elles ont une forme allongée, voire lancéolée et leur bordure présente de petites dents.

De mi juin à septembre, la floraison vient illuminer cette plante. Les nombreuses fleurs sont regroupées en une inflorescence terminale où elles sont disposées en un verticille hémisphérique. ; celles du centre fleurissent en premier. La base de ce verticillee est entourée par des bractées rougeâtres ressemblant à des feuilles. Les étamines de ces fleurs ne mûrissent pas en même temps que le pistil ; de ce fait, ce sont les insectes qui assurent la fécondation dite croisée, en apportant le pollen d'une fleur sur le pistil de l'autre.

Les monardes sont des plantes robustes qui poussent dans un sol drainé, assez riche et suffisamment humide. Une exposition ensoleillée ou, à la rigueur mi-ombragée leur est nécessaire.
On les multiplie par semis ou division des touffes.

Il existe une douzaine d'espèces de monarde ; les plus cultivées sont monarda didyma qui demande un sol humide et dont il existe de nombreuses variétés à fleurs blanches, roses, rouges ou violacées et monarda fistulosa , plus grande ( 1,50 m ), plus résistante à la sécheresse et aux fleurs dans les tons pourpres, rouges ou violacés.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum