Le Bio Jardin
Bienvenue !
N'hésitez pas, poussez la porte pour nous rejoindre.
Ce forum de jardinage et papotages bio est avant tout un lieu que nous voulons convivial et joyeux, il est destiné aux débutants comme aux plus chevronnés ce qui crée des échanges de qualité.
Votre premier message sera consacré à une petite présentation DANS LES 3 JOURS S.V.P., merci !
L'équipe du Bio Jardin

chou rave

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

chou rave

Message  Invité le Mer 24 Juin - 10:13

une première chez moi. Cette année, nous testons. Les plants m'ont été donné par mon voisin.


photo du net


C’est le plus mal connu de la famille des choux. Bien apprécié dans le nord et le nord-est de l’Europe, le chou-rave (Brassica oleracea var. gongylodes, Kohlrabi en allemand) demeure peu consommé en France, sans doute en réaction à sa surconsommation durant la Seconde Guerre mondiale. Peut-être est-il aussi assimilé à tort au rutabaga (chou-navet), dont la chair est beaucoup moins fine. En effet, chez le chou-rave, on mange la base renflée et charnue de la tige, et non la racine tubérisée, comme chez le chou-navet.
Ce curieux légume offre une texture et une saveur qui en font le délice des gourmets. Il se présente sous la forme d’une pomme croquante, juteuse et savoureuse, que l’on consomme aussi bien crue que cuite. Elle est très bonne cuite. Au printemps, on la récolte grosse comme une orange. En automne, on en récolte de plus grosses.

Le chou-rave est une plante bisannuelle cultivée comme une annuelle. Elle possède des tiges bien charnues dont la base forme un renflement sous la forme d’une boule qui s’épanouit au-dessus du sol. Celle-ci peut être blanche, violette ou vert pâle. Les variétés violettes sont plus tardives mais réputées de meilleure qualité gustative que les blanches.

Contrairement au rutabaga, qu’on ne consomme que depuis le XVIIIe siècle, le chou-rave est connu depuis l’Antiquité. Les Romains l’appelaient « chou de Pompéi ». Cultivé en Europe depuis le VIIIe siècle, la sélection a permis une différenciation entre choux blancs et rouges dès le XIe siècle.
Riche en fibres, le chou-rave favorise le transit intestinal. Très peu énergétique, c’est une excellente source de vitamines C, B1, B2 et B3. On le déguste cuit à la vapeur, en gratin ou sauté au wok et, lorsqu’il est fraîchement cueilli, cru, à la croque au sel comme des radis, finement émincé ou râpé.

le chou-rave aime les températures fraîches et préfère donc être cultivé au printemps et à l'automne. Toutefois, au printemps, il faut éviter de le mettre en terre avant que les températures ne se soient stabilisées et n'aient atteint 15 °C. Sinon, il risquerait de monter prématurément en graine.

Bien que tous les membres de la famille des crucifères soient sensibles à la mouche du chou, les légumes racines ou quasi-racines comme le chou-rave y sont particulièrement exposés. C'est dans la racine de la plante que les larves s'installent et creusent leurs tunnels, ce qui rend le légume fort peu appétissant. Or, au jardin, l'association de la laitue et du chou-rave a pour effet de diminuer sensiblement les attaques de la mouche du chou qui n’aime pas l'odeur de la laitue. On sèmera donc ces deux légumes en alternance. Le chou-rave aurait des interactions bénéfiques avec la betterave, le concombre, le cornichon, l’oignon, le panais. Essayez également de planter quelques raves entre les pieds de tomates.

Ne craignez pas d'expérimenter en préparant le chou-rave.

En salade. Avec pommes, oranges, noix, et une mayonnaise maison à la moutarde et aux herbes de Provence. Ou, tout simplement râpé, avec des carottes.
En purée ou en frites, comme on le fait avec les pommes de terre.
Glacé, dans un mélange de bouillon, sucre et beurre, assaisonné à l'estragon et au persil.

SEMIS DE CHOU RAVE

Où le semer ?
Les choux sont des plantes gourmandes, qui apprécient les sols bien travaillés, riches, profonds, frais, à tendance calcaire (les sols acides favorisent le développement de la hernie du chou, une maladie cryptogamique). Le chou-rave est quant à lui un peu moins exigeant, du fait de sa culture plus courte, et s’accommode de terrains pierreux.
Il préfère une exposition ensoleillée dans les régions fraîches, mais installez-le en situation semi-ombragée dans les régions plus méridionales. Enfin,[b]évitez la culture d’été dans les régions où ce dernier est brûlant.

Quand semer le chou-rave ?

Pour les récoltes de printemps, semez dès février sous abri, puis en pleine terre en mars-avril selon les régions.
Semez de juin à mi-juillet les variétés hâtives.
Étalez les semis toutes les 3 semaines pour obtenir une récolte échelonnée.
Le semis en pleine terre peut se faire en place ou en pépinière :
En place : procédez à un éclaircissage 5 à 6 semaines plus tard, lorsque les plants auront 3 ou 4 feuilles.
En pépinière : repiquez les plants lorsqu’ils auront 5 ou 6 feuilles.
Il faut compter de 4 à 6 semaines du semis à l’obtention du plant. La plantation s’effectue du mois de mars au mois d’août.

RÉCOLTE

Quand et comment récolter ?

La récolte s’effectue à partir de juillet et jusqu’aux premières gelées, quand la rave atteint la taille d’une orange, 7 à 8 cm de
 diamètre, environ 8 à 10 semaines après le semis. Ne la laissez pas venir plus grosse : au-delà, elle devient filandreuse.
Les feuilles du chou-rave se consomment comme des épinards ou du vert de navet.
Arrachez les raves en fonction de vos besoins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum