Navigation


 Publications en ligne


 Retour au forum

Le Bio Jardin   

Poivrier de Sichuan (Zanthoxylum piperitum)

Princesse | Publié sam 12 Aoû - 18:01 | 2778 Vues

Le Poivrier de Sichuan (Zanthoxylum piperitum) est également appelé "Clavalier" et "Poivre-Fleur"

Photos ici

Il est originaire d'Asie et plus particulièrement de Chine (Sichuan en est une région) et du Japon.

Malgré ce que son nom laisse supposer le poivrier de Sichuan ne fait pas partie de la famille des poivres ; il appartient d'ailleurs aux Rutacées (comme les agrumes).

C'est un arbuste à croissance rapide, de culture facile qui ne nécessite pas d'entretien particulier.

Il peut être cultivé aussi bien en pleine terre qu'en pot et installé au jardin ou sur un balcon.

Etant très épineux, il doit être éloigné des passages et des lieux de jeux des enfants.

Par contre, le poivrier de Sichuan se plait bien en arbuste de haie défensive.

Son feuillage caduc, vert et coloré en rouge en automne, est odorant dès que l'on l'effleure.

Ses fleurs printanières sont peu intéressantes mais elles donnent naissance à des baies plus ou moins rouges qui restent longtemps sur l'arbuste.

Il commence à produire des baies à partir de sa quatrième année environ.

Ce sont les enveloppes, les péricarpes, de ces baies que l'on utilise en cuisine une fois qu'elles ont été débarrassées de leurs graines.

Elles portent alors le nom de "poivre de Sichuan" ou de "baies de Sichuan".

Les jeunes feuilles, très aromatiques, sont également utilisées comme condiment ; cependant elles sont délicates à employer car épineuses.


Nom commun masculin : Poivrier du Sichuan

Nom latin : Zanthoxylum Piperitum
Famille : Rutacées
Origine : Asie
Type de végétation : Arbuste ornemental épineux et rustique. Il supporte des températures allant jusqu'à -15°C.

Type de feuillage : Feuilles caduques, épineuses,  odorantes, vertes devenant roses, voire mauves en automne.

Mode de multiplication : Semis et bouturage.

Utilisation : Isolé, massif, haie défensive ou gourmande, bac, il peut également être cultivé en bonsaï.

Qualité du sol :Humifère, léger et drainé, peu exigeant, il apprécie toutes les terres de jardin si elles ne sont pas calcaires.

Amendement et Fertilisation : Faire un apport de compost ou de fumier décomposé à la plantation, un nouvel apport sera effectué tous les ans au printemps.

Il apprécie les engrais pour agrumes.

Exposition : ensoleillée.

Hauteur : 300 à 400 cm, espacement :80 à 100 cm, profondeur de plantation : le trou doit mesurer 50 cm en tous sens

1 cm de recouvrement des graines, pour le semis, avec de la terre affinée.


Culture et Entretien : effectuer les semis sous abri chaud, aux alentours de 20°C, au printemps. Les graines doivent être auparavant stratifiées au froid pendant 3 ou 4 mois. Les semis réussissent bien mais sont assez longs à lever.

Les bouturages de tiges semi-aoûtées se pratiquent du mois d'août au mois de septembre.

La plantation s'effectue au printemps ou en automne, hors période de gel.
Les arbustes vendus en conteneurs peuvent être plantés toute l'année, mais toujours s'il ne gèle pas.
Dans les régions froides, les jeunes plants devront être recouverts d'un voile d'hivernage pour les protéger des gelées.

Installer un paillage à son pied en été, pour conserver la fraîcheur de la terre.
Un nouveau paillage sera posé en hiver pour protéger ses racines du froid.

Les premières années de sa plantation, des arrosages seront à effectuer en été.
Par la suite, lorsque l'arbuste sera bien enraciné ils ne seront plus nécessaires.

En cas de culture en pot, les arrosages doivent être diminués lorsque le feuillage est tombé.
Pour obtenir un sujet bien ramifié, il faut le tailler régulièrement en fin d'automne ou en fin d'hiver.

Période de floraison : très petites fleurs, relativement insignifiantes entre le mois de mai et le mois de juin, couleur : jaune.

Période de Récolte : les baies arrivent à maturité entre le mois d'octobre et le mois de novembre.
               
Parasites : il est résistant, mais les jeunes plants peuvent être visités par les escargots et les limaces.
Maladies : résistant.

Voisinage propice - Plantes compagnes : c'est un excellent compagnon, voisinage néfaste - Plantes incompatibles : il n'y a pas d'incompatibilité avérée.

À propos de l'auteur